Les tendons peuvent être assimilés à des cordages ou à des sangles qui prolongent les aponévroses enveloppant les muscles, et les relient à l’os pour transmettre le mouvement : la contraction musculaire raccourcit le muscle qui exerce une traction sur le tendon qui la transmet à l’os sur lequel il s’insère pour assurer le mouvement, le contrôler ou maintenir une position.

- Le tendon sain et faiblement vascularisé et très richement innervé.

- Le tendon est essentiellement constitué de fibres de collagène, la proportion de fibres élastiques est très faible et ne constitue qu’un tout petit pourcentage de celui-ci.

La disposition des fibres au sein du tendon est souvent complexe, il y a une association de fibres spiroïdales, longitudinales, plus ou moins entrecroisées.