Comporte 3 séances:

Au cours de chaque séance, sont administrés, de 1500à 3000 chocs, la séance dure, environ, de 10 à20mn.

Le traitement ne nécessite pas systématiquement d’anesthésie, l’intensité des chocs étant modulable, on règle ceux-ci de façon à rendre le traitement supportable, toutefois sur certaines localisations très sensibles une anesthésie locale peut être pratiquée.

L’espacement entre les deux séances est de 1 à 2 semaines, le traitement est donc effectué en 15 jours à un mois.
Les patients sont revus à distance du traitement (1 à 3 mois) afin d’apprécier leur évolution vers la guérison.

Les ondes de choc induisant un processus de cicatrisation, celui-ci prend plusieurs semaines, la durée est variable en fonction de l’importance de la lésion et de la qualité des tissus péri lésionnels.

La plupart des études donnent des résultats comparables: 60 à 80% de bons et très bons résultats avec un délai de plusieurs semaines:
(3 à 12).

Ce délai résulte du processus de cicatrisation, induit par les ondes de choc, qui est indispensable à l’évolution vers la guérison.

L’effet antalgique le plus souvent obtenu dans l’immédiat après le traitement, résulterait d’une action sur les fibres nerveuses de la douleur, mais il est inconstant et ne constitue pas le but ultime du traitement.